aboulique


aboulique

aboulique [ abulik ] adj.
• 1887 n.; de aboulie
Atteint d'aboulie. N. Un, une aboulique.

aboulique adjectif et nom Qui souffre d'aboulie.

aboulique
adj. (et n.) Qui est atteint d'aboulie.

⇒ABOULIQUE, adj. et subst.
I.— Adjectif
A.— Qui est atteint d'aboulie :
1. Mon action me rend aboulique à l'égard de tout ce qui n'est pas elle, à commencer par ses résultats.
A. MALRAUX, Les Conquérants, 1928, p. 143.
2. ... selon que le tempérament et la complexion, c'est-à-dire la physiologie favorisent ou non son effort, accroissent ou non son mérite, l'individu sera volontaire ou aboulique.
V. JANKÉLÉVITCH, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien, 1957, p. 250.
B.— PSYCH. Relatif à l'aboulie (Lar. encyclop.). Ex. : une névrose aboulique.
II.— Subst. Personne atteinte d'aboulie :
3. Impulsif, instable, obsédé, neurasthénique, pharmacomane, ce fut un faible et un aboulique. C'est pourquoi il ne parle que de ce qui lui manque surtout : la force et la volonté.
A. GIDE, Journal, 1918, p. 665.
4. L'autoritarisme est, lui aussi, une fausse énergie de faible. Il se situe généralement aux frontières de la névrose, et il alterne souvent dans la même famille avec les maladies du scrupule. On dit justement de l'autoritaire qu'il est, contre les apparences, un aboulique social. Il l'avoue parfois en se faisant l'exécutant d'une volonté plus forte ou plus considérée que la sienne. C'est ce que Pierre Janet appelle, sans vouloir jeter le discrédit sur un corps respectable, la « conduite de sous-officier ».
E. MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 167.
Rem. Le cont. de aboulique est souvent riche en termes désignant des troubles psychiques.
Prononc. :[abulik]. Enq. :[abulik].
Étymol. ET HIST. — 1907 terme méd. (Lar. pour tous : Aboulique adj. et n. atteint d'aboulie).
Dér. de aboulie; suff. -ique.
STAT. — Fréq. abs. litt. :13.
BBG. — LAFON 1963. — MIQ. 1967. — PIÉRON 1963.

aboulique [abulik] adj. et n.
ÉTYM. 1887; de aboulie.
Atteint d'aboulie. || Il, elle est complètement, un peu aboulique.N. || Un, une aboulique.
0 (…) Ce fut (Nietzsche) un faible et un aboulique. C'est pourquoi il ne parle que de ce qui lui manque surtout : la force et la volonté.
G. Deherme, in Gide, Journal, 1889-1939, Pl., p. 665.
Relatif à l'aboulie. || Syndrome aboulique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ABOULIQUE — adj. des deux genres T. de Médecine Qui est atteint d’aboulie …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Aboulique — Aboulie L’aboulie (du grec ἀϐουλία / aboulía, composé du préfixe privatif ἀ (a ) et de βουλή « volonté ») est un symptôme psychiatrique qui se traduit par une incapacité à exécuter les actes pourtant planifiés, et une grande difficulté… …   Wikipédia en Français

  • like — aboulique acrylique acyclique acétylsalicylique alcoolique allylique amylique angélique antialcoolique anticyclique antivariolique apostolique applique archangélique aristotélique aulique aéraulique basilique benzylique biblique bimétallique… …   Dictionnaire des rimes

  • lique — aboulique acrylique acyclique acétylsalicylique alcoolique allylique amylique angélique antialcoolique anticyclique antivariolique apostolique applique archangélique aristotélique aulique aéraulique basilique benzylique biblique bimétallique… …   Dictionnaire des rimes

  • faible — [ fɛbl ] adj. et n. m. • v. 1160 feble; 1080 fieble; lat. flebilis « pitoyable, digne d être pleuré », de flere « pleurer » I ♦ Adj. 1 ♦ Qui manque de force, de vigueur physique. Un homme, une femme faible; organisme faible. ⇒ anémique, chétif,… …   Encyclopédie Universelle

  • abulic — abúlic, ă adj., s.m. f. (suferind) de abulie. (< fr. aboulique) Trimis de tavi, 08.01.2003. Sursa: MDN  ABÚLIC, Ă, abulici, ce, adj., s.m. şi f. (Persoană) care suferă de abulie. – Din fr. aboulique …   Dicționar Român

  • Jean-Paul Lacroix — Pour les articles homonymes, voir Lacroix. Jean Paul Lacroix est un journaliste et un écrivain français. Professeur d anglais à Périgueux. Il participe au lancement d un périodique conçu durant l occupation, en septembre 1944 à Périgueux, L… …   Wikipédia en Français

  • Jean-paul lacroix — Pour les articles homonymes, voir Lacroix. Jean Paul Lacroix, journaliste, écrivain Professeur d anglais à Périgueux. Il participe au lancement d un périodique conçu durant l occupation, en septembre 1944 à Périgueux, « L Essor »,… …   Wikipédia en Français

  • ABOULIE — Manque ou absence de volonté. C’est Théodule Ribot qui a introduit le mot par francisation d’un terme grec dans son ouvrage Les Maladies de la volonté (1883). Les psychologues et les psychiatres contemporains ayant abandonné la notion de volonté… …   Encyclopédie Universelle

  • VOLONTÉ — Le concept de volonté présente les aspects psychologiques d’un problème dont la dimension philosophique est exprimée par le concept de liberté. L’analyse du concept de volonté doit donc commencer par un parcours des contextes philosophiques… …   Encyclopédie Universelle